vendredi 27 février 2009

L'arrivée du Rallye 4L Trophy

KM 88.807 arrivée à Marrakech vers 17:00 et diner avec DOUCHE à l’hôtel

Lire la suite

4L Trophy : Marathon avec la Renault 4

KM 88.312 – Étape marathon – Timerzif-Zagora-Marrakech (566KM)

Le jour de l’étape Marathon –
un challenge pour chaque équipe et leur voiture -
nous nous sommes levés à 6:30 heures.

Lire la suite

mercredi 25 février 2009

Le Paris - Dakar au 4L Trophy

KM 88.049 – Merzouga-Timerzif (159KM)

Je ne pouvais plus dormir et je me suis donc levé vers 6 heures.
Comme ca, j’avais plein de choix au petit déjeuner :-)

Avant cela, je rencontre le jeune homme qui prépare le JT
et nous attendons le lever du soleil ensemble – plein de couleurs,
et merveilleux – cela valait définitivement le sommeil raccourci.

Après le petit déjeuner pour Vic, nous prenons la route.
Enfin presque. Juste après avoir passé le point de contrôle
il y a trois petites minutes, je m’aperçois d’avoir oublié
le chargeur et la deuxième batterie de l’appareil photo au camp.
Alors, pour ne pas perdre de kilomètre, j’y retourne à pied.
Heureusement, un camion immatriculé à Aix-en-Provence
avec des participants d’un rallye en moto souhaitent faire
une pause là où nous avons passé la nuit et me reconduisent au camp.
Ça nous fait économiser du temps. Pour retourner à la voiture
où Vic m’attend, une 4L portant le numéro 1429 immatriculée
au Calvados, m’amène sur leur pare-choque et nous pouvons
reprendre la route ! Merci beaucoup les gars !!!

Encore quelques kilomètres de goudron avant de le quitter
pendant quelques jours et plusieurs kilomètres.

La piste commence doucement, mais contient quelques surprises
pour ceux qui avancent un peu vite et qui ne s’aperçoivent pas du relief.

L’entraide, un des piliers du 4L Trophy, marche très bien
et la caisse à outils (MERCI Jean Louis et Gilbert !!!) sert
à plusieurs équipes pour réparer leurs Renault 4.

Un peu plus loin, on se sent au Paris-Dakar.
Le fameux bac à sable, partie de plusieurs Paris-Dakar,
nous attend. On y retrouve beaucoup de voitures
qui sont partis avant nous ensablées. Nous nous aidons
mutuellement et faisons travailler les bras.
Ca change du travail des pieds pour conduire :-)

Après avoir poussé une dizaine de voitures (la notre incluse),
nous prenons le cap pour Timerzif. Sur le chemin, nous tractons
plusieurs équipes qui se sont plantés dans le choix de leur chemin.
Notre 4L tient bien la route et nous en sommes très heureux.

A cause de l’entraide, nous arrivons à la tombée de la nuit (vers 19 heures).
Comme ça, nous ne pouvons pas bien choisir notre camp à la lumière du jour
mais avons pu profiter d’un joli coucher de soleil. En plus, nous sommes contents
d’être là et préparons la voiture pour l’étape Marathon entre Timerzif-Zagora et
Marrakech et faisons les ravitaillements (les premières dans le camp car pour l’instant
nous avons pu trouver des stations d’essence au Maroc qui nous ont permis
de faire des économies).

Nous apprenons qu’il y a encore beaucoup d’équipes dans le bac à sable en fin de soirée.

Comme chaque soir, nous mangeons un tajine et regardons le JT.
Plus tard, nous nous rencontrons avec les autres équipes pour
passer une petite soirée « Rosé » jusqu’après minuit.

mardi 24 février 2009

L'humanitaire du 4L Trophy - allegement de notre Renault 4

KM 87.932 – Errachidia-Merzouga (118KM)

Aujourd’hui, c’est le jour J pour l'humanitaire.
On va finalement donner les fournitures aux enfants !

D’abord, après le réveil à 6:30, nous prenons le petit déjeuner typique
avec pain de semoule, confiture d’oranges et thé à la menthe.
Un dernier tour sur les petites dunes en prenant un petit souvenir
sableux puis un coup d’éponge pour nettoyer notre voiture (et faire
de jolies photos pour nos sponsors), et nous partons dans le dernier groupe de la journée.

Nous avançons plus vers le sud marocain et le soleil chauffe bien !
Aussi, le paysage change beaucoup. Nous passons une oasis aux
alentours d’une montagne qui ressemble au Grand Canyon.
Plus tard, tout est de nouveau plat.

Nous nous arrêtons à Arfoud (Erfoud), petite ville pittoresque avec un certain charme.
Là, nous nous laissons séduire par les marchands présents qui nous montrent leur marchandise –
soit des vêtements, soit des fossiles. Un Shesh et une Djellaba plus tard, nous empruntons
de nouveau la route avec ses visages différents.

Loin dans l’arrière plan, nous voyons déjà les dunes,
qui sont l’arrivée et la dernière épreuve de la journée.
Il nous reste à métriser la piste pour y arriver.

Déjà le début promet: Nous voyons quelques voitures qui galèrent dans un bac à sable –
très difficile à sortir. Donc, nous prenons la petite piste à coté, qui, avec des pierres,
semblait mieux. A la fin de cette piste, un autre bac à sable nous attendait –
ainsi que des habitants pour nous vendre leurs produits et les enfants pour nous demander des cadeaux.

Grâce aux plaques de désensablement, fourni par M. Henrion (MERCI BEAUCOUP !!!),
nous pouvons nous en sortir, après avoir dégonflé les pneus.

Nous faisons la connaissance d’une équipe parisienne qui s’est aussi ensablée dans le bac.
Nous leur prêtons notre pompe de vélo pour qu’ils regonflent les pneus de leur voiture et
continuons notre chemin ensemble vers l’arrivée.

Au passage, Vic se fait des nouveaux amis et ils en étaient très contents.

A l’arrivée, nous commençons tout de suite à décharger nos fournitures scolaires.
Il y a une grande place avec des tapis où les dons humanitaires s’amoncèlent.
Une vue impressionnante d’une totalité des 60 (!) tonnes fourni par toutes les équipes.
BRAVO et un grand merci à M. Herbst pour son soutien.

Après avoir réorganisé la voiture, nous attendons une petite heure et faisons
la queue pour l’épreuve dans les dunes qui se déroulait beaucoup trop vite.
Vic est le conducteur car maitrise très bien cette partie, qui, en total durée
même pas une minute. Mais le plaisir de l’avoir fait cette épreuve sans grand
problème prédominait et nous avons continuer avec l’installation de la tente
et la distribution des dons – un moment très émouvant ; surtout quand le petit
Rachid donnait un dessin à Victoria, qui en retour lui donnait le cartable que nous avions préparé.

Après, tout le monde était content de pouvoir prendre une petite douche.

Contrairement aux jours précédents,
où nous mangions du tajine, des pommes
de terre et des légumes préparés par les Berbères,
un diner Tam Tam à été préparé par les Touareg.
Une longe table recouverte de nourriture nous attendait.
Coucous, pois chiches, courgettes, poulet, salade, fruits,
jus d’orange etc. – et avec ça un peu de musique pour s’amuser.

La fête était agréable et nous nous sommes couchés vers minuit.

Au classement, nous avons perdu presque 200 places et nous nous retrouvons en position 333.
Apparemment, notre compteur ne marche pas trop bien (toujours 5 km de plus sont affichés
au compteur alors que nous empruntons l’itinéraire prévu) – donc pour les jours qui suivent,
nous devrons couper un peu pour être pile au kilométrage prévu par l’organisation…

lundi 23 février 2009

4L Trophy : Sous les étoiles du Maroc


KM 87.603 – Enjil-Errachidia (325KM)

On s’est couché vers 23:30 heures et nous
nous sommes réveillés à 5:30 heures.
La première surprise était la croute de glace
sur la voiture et sur la tente (environ -7°C).

Lire la suite

dimanche 22 février 2009

4L TROPHY : KM 87.202 – Départ pour Enjil (partie II de la première étape)

KM 87.202 – Départ pour Enjil (partie II de la première étape)
478 KM au total

Lire la suite

samedi 21 février 2009

4L Trophy : En terre africaine!!!

KM 87.095 – Départ pour Tanger

C’est le grand jour du départ !
Nous allons quitter les terres Européennes.
Donc, les dernières préparations comme ravitaillements de nourriture et
d’essence avant le départ ont lieu et il y a de plus en plus de 4L qui arrivent
et qui envahissent la zone commerciale.

Lire la suite

vendredi 20 février 2009

4L Trophy : La traversée de l'Europe II

KM 87.081 – Arrivée à Algesiras

Ce n’est pas encore l’arrivée.
D’abord, nous devons nous lever,
rassembler les parties de notre corps.
La veille, nous avons conduit jusqu'à
140km au-delà du sud de Madrid.

Lire la suite

jeudi 19 février 2009

Bordeaux II - le jour J du 4L Trophy et traversée de l'Europe I

KM 85.612 – Départ de Bordeaux

Après un autre dîner délicieux (poisson, préparé par Alain et Françoise) et
une bonne dernière nuit, il est temps de partir pour le briefing au village de départ.

Alain nous conduit au ravitaillement économique (essence) dans la zone industrielle de Bordeaux.

Après nous avoir dit au revoir, il revient pour nous surprendre avec bombe anti-crevaison,
indispensable pour soigner les pneus crevés – au cas où.

MERCI INFINIMENT à vous 2, ALAIN ET FRANCOISE. Nous apprécions bien votre geste et nous vous disons à bientôt !

A midi, nous sommes tous rassemblés pour le briefing par l’organisation.
Après, il y a encore quelques petits interviews par la télévision et nous
prenons la route pour Algesiras.

RDV – entre vendredi, 20 février
en fin d’après-midi et samedi en début d’après-midi à Algesiras.

Un bruit énorme fait par 460 voitures qui klaxonnent et s’est parti!
Maintenant, nous commençons y croire de partir et le stress des dernières semaines sont oubliés.

Là, nous sommes sur l’autoroute et profitons du paysage des Landes.
Un petit stop à Biarritz et nous arrivons en Espagne.

Petit essai : convaincre les espagnols de nous laisser passer
gratuitement sur l’autoroute – mais cela ne marche pas.
Apparemment pas assez séduisant. :-)

Après la traversée magnifique des Pyrénées, nous prenons
la route vers Madrid – en passant par San Sébastian, Vitoria et Burgos
et nous allons passer la nuit quelque part aux alentours de Madrid.

mercredi 18 février 2009

Contrôle Technique à Bordeaux - Organisation du 4L Trophy

KM 85.595 – Contrôle Technique à Bordeaux

Après un délicieux dîner et un accueil chaleureux chez Alain et Françoise,
nous avons pu nous reposer et sommes prêts à attaquer la journée de
contrôle technique et accueil au village-départ.

A 8:30 on est convoqué pour le check-in, donc le Contrôle Technique
de l’organisation pour vérifier notre voiture.

Grâce à la superbe préparation de la voiture par Gilbert et Jean-Louis Camilieri,
le grand-père et le père de Victoria, nous n’avons pas eu de problèmes avec notre trésor.

Alors, on peut continuer avec la procédure d’enregistrement.
Là, pendant la procédure, on est face au premier obstacle du 4L.
Notre contrat assurance, souscrit par téléphone, ne nous permet pas
d’embarquer pour le Maroc.

Alors, après un petit moment de surprise, nous nous dirigeons vers
l’agence locale de notre assurance pour résoudre le problème.
On nous fait patienter (une bonne partie de la journée) car les
agences ne sont pas en relation directe d’une région à l’autre de la France.

Mais bon, on vit avec et nous en profitons pour faire une petite promenade en ville
avec les autres équipes du CERAM, qui, entretemps, sont aussi arrivées à Bordeaux.

Victoria a pu convaincre Go Sport à Bordeaux
de nous fournir des gants – très forte la pilote de la 1481 !! Ca promet :-)

Quelques heures d’insécurité plus tard, nous recevons la copie de la carte grise
avec le Maroc non-barré – alors à nous de terminer l’enregistrement.

mardi 17 février 2009

4L Trophy : en route vers Bordeaux

Après un petit ravitaillement dans le Var pour dire au revoir à la famille de Victoria
ainsi qu’à notre sponsor principal Easy Incentive nous prenons la route pour Bordeaux.

Sur la route, à 95 km/h, la 4L ronronne, régulière.

Lire la suite

lundi 16 février 2009

4L Trophy : l'aventure commence!!!

KM 84.676 – Départ de Nice Le grand jour est finalement là!!!

La voiture a été chargée de bagages pendant le week-end et un dernier
sponsor (Solisto) a pu être convaincu de soutenir notre mission au Maroc.

Lire la suite

jeudi 5 février 2009

4L TROPHY : présentation du projet


Dossier de sponsoring

Lire la suite